Aujourd’hui, Arthur s’attelle à une mission d'intérêt universel : parvenir à vous faire passer des nuits paisibles et sans accroc tout au long de l'année, en semaine comme en week-end. SI les astuces pour améliorer son sommeil sont nombreuses, on a sélectionné pour vous celles que l'on considère comme les cinq plus efficaces !


1. Maintenir une durée de sommeil régulière

C’est une des clés d’un sommeil réussi toutes les nuits. Réussir à se coucher et à se réveiller aux mêmes heures n’est pas donné à tout le monde, mais c’est un passage nécessaire pour bien dormir. En effet, si vous vous couchez tous les soirs à des horaires différents, votre corps ne saura pas prendre des habitudes, et sera déréglé chaque lendemain au moment de retourner au lit. Prenons un exemple : si vous faites une nuit de 8 heures, une autre de 6 heures puis une autre de 10 heures, comment réguler son organisme ? Dans ce cas-là, mieux vaut privilégier trois nuits de 7 heures, qui donneront à votre rythme journalier un coup de boost important.


2. Éviter les écrans avant de se coucher

Si vous avez pour habitude de regarder un film, une série, ou bien carrément de scroller sur vos réseaux sociaux juste avant de trouver le sommeil, il faudra penser à revoir ses passe-temps. Tenter de trouver le sommeil directement après avoir éteint ses écrans n’est pas le meilleur moyen de passer une bonne nuit. Au contraire : nos yeux, troublés par la vive lumière de nos appareils, assimilent leur éclat à la lumière du jour et envoient au cerveau un signal opposé à ce qu’il est supposé faire, en inhibant l’hormone de la nuit, la mélatonine. Idéalement, donc, il faudrait arrêter les écrans au moins une heure avant de se mettre au lit, pour que notre corps se soit habitué à une lumière moins éclatante et plus propice à un sommeil de plomb.


3. Diner ni trop, ni trop tard

Si, en France, le dîner a généralement lieu sous les coups de 20 heures, l’heure de coucher de chacun est bien moins gravée dans le marbre. Il est en tout cas admis que manger trop peu de temps avant d’aller sous sa couette n’est pas le meilleur moyen d’optimiser son sommeil. Il faudrait ainsi dîner 2 à 3 heures avant le coucher pour obtenir les meilleurs résultats nocturnes, afin de laisser notre corps digérer les aliments de la bonne manière. Le contenu du dîner a aussi son importance, puisque un repas trop conséquent ou trop protéiné augmentera votre température corporelle face à un sommeil qui, lui, la diminue.


4. Éviter le sport avant de dormir

Comme dans la cas d’un dîner trop conséquent, le sport n’est pas conseillé durant les quelques heures qui précèdent le sommeil. S’il est recommandé d’en faire durant la journée pour garder la forme et se sentir bien dans sa peau, mais aussi qu’il apporte une fatigue positive, la pratique en soirée tardive va en revanche annulé beaucoup de ces bienfaits pour la nuit à venir. Le sport augmente la température corporelle, ce qui n’est jamais bon avant une nuit de sommeil qui ne sera réussie que si cette température est basse. Puisqu’on aime aussi le sport pour ses aspects compétitifs et de dépassement de soi, il va être facteur de stimulations mentales, certes positives, mais qui ne doivent pas être omniprésentes lors de votre passage au lit.


5. Faire l’amour, une thérapie accélérée

Saviez-vous que les avantages du sexe étaient décuplés juste avant de dormir ? Ne vous retenez plus et lâchez-vous tous les soirs, vous verrez que vos nuits en bénéficieront grandement ! Pourquoi ? L’explication est simple : faire l’amour libère plusieurs hormones qui vont favoriser un endormissement rapide : la sérotonine, l’endorphine et l’ocytocine. Trois hormones synonymes de bien-être, de plaisir et de relâchement qui vont vous envelopper dans un manteau de sommeil parfait aux côtés de votre partenaire. Vous n’aurez plus d’excuse pour ne pas remettre ça le lendemain !