Depuis 1983, la création des collections de pyjamas et sous-vêtements Arthur résulte d’une organisation millimétrée. Le challenge est élevé : tous les six mois, nous nous mettons au défi de parvenir à vous satisfaire en proposant de nouveaux modèles et motifs correspondant autant à notre esprit qu’à vos attentes. De notre bureau de création à votre penderie, on vous explique comment naît une collection Arthur !


Premier pas: L'inspiration

Pour commencer, l’équipe de style fait le point sur les saisons passées. Les pièces qui ont plu et celles qui ont moins bien fonctionné donnent des indications sur les directions à prendre pour la collection suivante. La création inclut donc beaucoup d’analyse : les chiffres, les tendances, l’air du temps… Le tout, en prenant en compte l’esprit propre à Arthur et ce que vous aimez porter.

Mais si les chiffres de la collection précédente sont très utiles, ils ne font pas tout. « Quand on crée, il faut savoir préserver sa fraîcheur, son instinct et son intuition pour réussir à se renouveler efficacement. C’est encore plus le cas lorsqu’on a des dizaines de collections dans son bagage », explique Anne Gillet, l’historique directrice de style de la marque. Heureusement, l’inspiration est partout : les réseaux sociaux, les fictions, les musées, les fripes, la pub, les vêtements des proches, les magazines, les bibliothèques.

« Une fois que l’on s’est arrêté sur des grands thèmes, il faut identifier les tendances du moment, particulièrement dans le milieu de la décoration. Parce que nos vêtements se portent essentiellement à la maison, ils doivent faire écho au bien-être chez soi », poursuit Anne. Ensuite, toutes ces idées sont rassemblées sur un moodboard, qui regroupe l’ensemble des coups de coeur des stylistes sur un seul tableau. Un outil essentiel pour mettre en place leurs idées, et qui fait figure de condensé de la collection en grand format.


S’amuser durant la création, « une étape qui tient à coeur »

Saison après saison, de grands thèmes similaires reviennent. Pour l’été, l’inspiration tourne autour des voyages. Pour l’hiver, c’est le cocooning qui tient la tête de liste.

A partir de ces grandes orientations découle le moment de la création des motifs et des imprimés, accompagnés ou non de jeux de mots. Une inspiration qui fonctionne dans les deux sens : soit le jeu de mot inspire un dessin, soit l’inverse.

Et quand le déclic vient à manquer, une solution s’impose d’elle-même : des brainstormings avec le fondateur de la marque, Jean-Louis Pariente, qui s’implique depuis toujours dans la création lorsqu’il s’agit de relancer la dynamique. La directrice de style apprécie particulièrement ces moments, qui sont devenus des classiques dans la processus de création. « Ces réunions nous donnent l’occasion de nous lâcher, sourit-elle. Ce sont des moments où l’on s’amuse vraiment et qui nous tiennent à cœur.


La phase de confection

Vient ensuite le choix des matières qui composeront les pyjamas et sous-vêtements de la collection. Dans une logique d’excellence, il s’effectue en collaboration avec les fournisseurs de confiance de la marque, en fonction des demandes des stylistes ou d'éventuelles propositions innovantes émanant directement des usines.

A partir de 2020, le coton bio est ainsi venu compléter la liste des matières des collections d’Arthur. Parmi elles, on retrouve le coton travaillé dans différentes formes selon les produits, le polyester pour les maillots de bain, en compagnie du lyocell et du pilou des Vosges. Ces deux dernières apportent respectivement éco-durabilité et douceur aux vêtements d’intérieur des nouvelles collections.

L’ensemble des informations et les croquis de chaque pyjama ou sous-vêtement se retrouvent tous sur le plan de collection. Ce document, piloté par Nacera, chef de produit, sert de repère tout au long de la construction d’une collection. Remis aux différents acteurs impliqués dans la création et la conception des vêtements, il peut être bâti par matière ou par type d’articles. Il permet de faire un tour d’horizon de la collection et de ses différentes références réparties entre les différents types de pièces. Actualisé lorsque de nouveaux modèles sont finalisés, c’est l’outil idéal pour se rendre compte de l’avancée de la création et de la réalisation de la collection en cours, jusqu’au départ pour la confection


Dernière étape : de la production à votre penderie

Une fois les pièces en cours de fabrication chez les différents fournisseurs, l’équipe de style vérifie la qualité des matières, les premiers rendus, organise les photoshoots avec les mannequins et crée les lookbooks.

Cet ensemble d’étapes, piloté notamment par l’expertise de Marilyne, styliste, préfigure la mise en ligne de la collection Arthur puis leur déploiement dans nos 40 boutiques dans toute la France. Pour, enfin, finir dans votre penderie !