Anne Gillet, directrice de style d’Arthur depuis plus de 20 ans nous raconte comment notre collection hiver 2020-2021 a vu le jour, à travers une revue de style tout en légèreté.


Tout en douceur

C'est le paradoxe de la société actuelle. Un monde où tout va vite, où il faut être au courant des dernières tendances pour rester à la page, où l'adage du "travailler plus" semble être un marqueur de réussite sociale. Mais un monde où il est aussi de bon ton de se reposer et de prendre du temps pour soi. De flâner et de prendre son temps, quitte à ne rien faire. C'est en tout cas ce que montre la popularité actuelle du paresseux, l'animal totem de la lenteur, représenté sous toutes ses formes sur maints et maints objets du quotidien. Arthur s'empare donc de cette tendance par le biais de deux symboles. Le paresseux lui-même, qui s'accroche mollement à la boucle du R majuscule de l'expression "Au Ralenti" - l'animal avance 20 fois moins vite que l'être humain ; et la 2CV, modèle emblématique de l'automobile française ne dépassant pourtant pas les 65 km/h dans sa version d'origine. Ce qui nous a inspiré le slogan : Doucement le matin, pas trop vite le soir. Une gamme couleur encore un peu estivale avec le orange et le turquoise associés au gris chiné.



En avant la rentrée

Le style collège classique et chic traité avec humour : le "polytechnichien" et le commandant "couche tôt" dans une gamme de couleurs simple et efficace pour faire écho aux grandes écoles anglo saxonnes sur une base de bordeaux/marine/ciel avec la touche de fuchsia et de bleu roi pour dynamiser le tout.


Des airs de liberté

Au cœur de l'automne avec des couleurs ambrées. On reste en Angleterre avec un "sherlock" chien et une ambiance whisky au coin du feu avec "lit cœur"

Et on part en week end au vert à la campagne où on retrouve notre dessin "ECOLO" . Il y a quinze ans, Arthur sortait cette collection en forme d'appel à la nature. En 2020, Arthur réédite cette collection dans des versions coton et pilou.

Notre Teddy Bear prêt à
affronter le froid

Le plein hiver, notre saison fétiche où on retrouve notre TEDDY BEAR bien français en pull over et en alpiniste.

Le Teddy, c'est tendance ! Ces derniers mois, de nombreuses marques de prêt-à-porter se sont emparées de l'image du célèbre ours en peluche pour en faire un argument de vente. Christian Dior, Ralph Lauren, Max Mara... la liste est longue. Chez Arthur (qui vient du celtique artos, littéralement "roi des ours"), nous n'avons pas pris le train en marche. Nous sommes des précurseurs : depuis plus de trente ans, nous plaçons sans discontinuer le Teddy sur nos vêtements, au point d'en avoir fait une de nos marques de fabrique.


En piste !

Le plein hiver, c'est aussi la saison des motifs liés à la montagne où l'hiver est sublimé, et des gros carreaux écossais rappelant les plaids des chalets savoyards et NOËL bien sur!

Dans le monde anglo-saxon, le pull de Noël (en anglais “ugly sweater”) s’est imposé comme une tradition familiale annuelle inévitable lorsqu’arrive la période des fêtes. En France, le look n’en est qu’à ses débuts. Chez Arthur, nous avons toujours aimé piocher dans les traits d’élégance de nos voisins anglophones pour les traduire sur nos produits. La marque lance donc plusieurs collections hivernales de pyjamas, déclinés homme, femme et enfant, pour rassembler toute la famille autour du sapin et d’un même style en forme d’ode aux paysage enneigés.


Arthur et sa fiancée

À son origine, Arthur était une marque consacrée aux hommes, et uniquement à eux. Rapidement, les femmes ont elles aussi eu droit à leurs collections, avec des motifs différenciés. Désormais, dans une logique d’harmonisation des sexes, nous avons décidé de dédoubler les imprimés et sérigraphies, afin qu’hommes et femmes puissent piocher dans un catalogue commun, où seule la coupe, les tailles et la couleur changent. Avec, toujours, la pointe d'humour que nous tentons de distiller en imaginant nos produits.

Une touche d’innovation

Depuis ses débuts, le caleçon Club, signature d’Arthur, se distingue par son alliance de style, de confort et de maintien. Grâce à son suspensoir intérieur, il résiste en effet à toutes les situations sans gêner son porteur. Avec ses “nouveaux boxers”, Arthur adapte la suspension originale du Club à l’époque, en dotant ces sous-vêtements innovants de filets anti-frottement, pour un maintien encore plus marqué au quotidien.